Redresser les comptes de la commune

Article publié le 11/05/2021

Chères Mimizannaises, chers Mimizannais,

Avec ce premier numéro, votre magazine municipal fait peau neuve en prenant en compte vos remarques. Nous en avons modifié le titre, ajusté le format et adapté les rubriques. Nous en avons aussi changé la périodicité, Mimizan magazine sera désormais une publication trimestrielle. Pour être réactifs et vous proposer des informations de proximité qui vous soient utiles, dans votre quotidien ou pour éclairer les actions que nous menons, nous avons aussi souhaité publier des « Flash Info » en fonction de l’actualité. Vous en avez déjà reçu un premier dédié à la gestion de la crise sanitaire de la Covid-19. Un deuxième numéro joint à votre magazine est consacré à une synthèse de l’analyse des finances de la ville. Pour ceux qui suivent les débats des conseils municipaux depuis le 30 juillet dernier, cela n’est plus une surprise : Mimizan est bien dans une impasse financière !

La ville de Mimizan a été mise dans le réseau d’alerte sur les finances locales en juillet 2019 et la Chambre régionale des comptes étudie la gestion communale des deux derniers mandats. D’autre part, la brigade financière poursuit ses investigations : l’enquête n’est toujours pas terminée ! Afin de redresser les comptes de la commune et d’éviter la mise sous tutelle, nous devons faire usage du levier fiscal en augmentant de 10 % la taxe foncière. Ce n’est pas un choix mais une nécessité. Je ne connais pas de maire enthousiaste à l’idée de prendre une telle décision. Cela fait 15 ans que les taux n’avaient pas été modifiés par la collectivité et nous ne pouvons nous endetter davantage ni mobiliser un patrimoine qui s’est réduit comme peau de chagrin.

Cette augmentation des taux est nécessaire pour retrouver des marges de manœuvre financières afin d’améliorer notre cadre de vie et d’entretenir nos infrastructures qui furent délaissées ces dernières années. Cela représente pour la très grande majorité des redevables (propriétaires) un effort de 50 à 80 € par an. La commune participe à cet effort par une réduction de 500 000 € de ses dépenses de fonctionnement tout en maintenant un service de qualité.

Depuis janvier, grâce à la mobilisation des médecins de la maison de santé et de la commune, le Forum est devenu centre de vaccination pour tout le territoire. Ce sont plus de 5 500 premières doses de vaccin qui ont été administrées à ce jour. Cette vaccination apporte un réel espoir pour chacun d’entre nous et la perspective d’une saison touristique prometteuse pour notre tissu économique.

Nous abordons beaucoup d’autres sujets dans le premier numéro de votre nouveau magazine, comme l’expérimentation que nous avons menée afin de mieux maîtriser les mouvements de sable sur nos plages durant l’hiver. Je vous laisse le soin de les découvrir au fil des pages et vous souhaite une bonne lecture.

 

Frédéric Pomarez, maire de Mimizan

à lire également

ça se passe à mimizan !

Voir tous les évènements Sans titre - 2

Toutes les rubriques

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus